la traite négrière

traite négrière 2013.08 137

Les traites négrières, également appelées traite des Nègres ou traite des Noirs, désignent des commerces d’esclaves dont ont été victimes, par millions, les populations de l’Afrique de l’ouestAfrique centrale et l’Afrique australe durant plusieurs siècles1. Pour la définir, il faut associer et combiner les six éléments suivants2 :

  • les victimes étaient des Noirs ;
  • les traites supposaient des réseaux d’approvisionnement organisés et intégrés ;
  • les populations esclaves ne pouvaient se renouveler par la fécondité ;
  • le lieu de la capture et celui de la servitude étaient éloignés l’un de l’autre ;
  • la plupart du temps, la traite3 correspond à un échange commercial entre producteurs et acheteurs ;
  • les entités politiques approuvaient ce commerce et en retiraient des bénéfices substantiels.

La traite doit être distinguée de l’esclavage qui « consiste à exercer sur une personne l’un quelconque ou l’ensemble des pouvoirs liés au droit de propriété »4. La traite nécessite l’existence de l’esclavage, mais l’inverse n’est pas vrai : l’esclavagisme a existé sans traite, dans le sud des États-Unis au xixe siècle. La traite se différencie de la notion contemporaine de trafic d’êtres humains.

Les traites négrières furent un phénomène historique de très grande ampleur en raison du nombre de victimes, des nombreuses méthodes d’asservissement et des multiples opérations de transports sur de longues distances.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Traites_n%C3%A9gri%C3%A8res

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s